top of page

Se promener dans la forêt peut vous amener, à rencontrer de drôles de spécimens. Cela a été mon cas. Marchant sous les branches craquantes des bois morts j’observais longuement la couleur incroyable des feuilles de ce début d’automne. L’odeur des champignons, et bien entendu, toutes ces p’tites mousses par-ci par-là que l’on retrouve à chaque endroit tantôt sur les branches et troncs d’arbres tantôt par terre… J’étais là et j’étais tellement bien !

Quand tout à coup j’aperçus une petite biche, tête au sol qui avait l’air d’apprécier son déjeuner. Doucement, elle se décida et partit à pas lent. J’ai eu cette envie de la suivre et de découvrir où se cache sa prochaine destination… c’est avec beaucoup d’entrain que je la suivis tout en rêvassant. Mais là, devant moi, la biche avait disparu. J’étais seule, enfin c’est ce que je pensais lorsque mon regard se posa sur cette scène assez étrange. Je pense avoir dérangé, mais quelle est cette bulle ? En m’approchant un peu plus je m’aperçus que non, ce n’était pas une bulle, mais une cloche ! je découvris avec beaucoup d’émerveillement et assez étonnée, cette fée. Ces ailes étaient tellement incroyables ! je suis restée là, à la contempler un long moment, avant de regarder le décor.. Les arbres étaient d’une lueur peu commune une impression de scintillement tout autour de moi. Quelques citrouilles étaient posées au sol, et un chapeau. Vous aurez sûrement du mal à me croire si je vous dis que c’était celle d’une sorcière. Et pourtant. Je ne connais personne d’autre susceptible de porter un tel chapeau.

Après avoir repris un peu mes esprits, j’eus l’envie folle de délivrer cette fée, mais une voix assez étrange m’interrompit.

« Ne fais pas ça ! la magie n’a pas encore fusionné ! »

Cette petite voix était douce et résonnait dans la forêt. Plusieurs petites voix se sont mis elles aussi à m’expliquer, raconter, le pourquoi du comment il ne fallait pas faire cela.

Cette petite fée n’était pas prisonnière, elle était simplement là pour diffuser sa magie à travers la forêt ! Alors calmement je repartis doucement avec cette sensation d’avoir rêvé.

Matériaux utilisés : pâte polymère, petite cloche, Améthyste, poudre magique

dimension : La coupelle mesure env : 14cm de diamètre

1 bâtonné d’encens offert.

Forêt d'Automne

La note est de 0.0 sur cinq étoiles sur la base des avis
70,00 €Prix